Les 'Highland Clearances' comme on les appelle en Ecosse, sont un épisode extrêmement douloureux et émouvant de l'histoire écossaise.

Il s'agit de l'expulsion forcée des habitants des Highlands et des îles occidentales de l'Écosse qui a eu lieu à partir du milieu du XVIIIe siècle et s'est poursuivie par intermittence jusqu'au milieu du XIXe siècle. Cette opération a vidé la terre des gens qui y vivaient pour permettre l'introduction du pastoralisme ovin, les moutons ont envahi les terres des Highlands.

C’est un sujet très controversé, encore aujourd'hui. Certains y voient les riches lairds qui cherchaient à obtenir un meilleur rendement de leurs terres, d'autres expliquent que le gouvernement britannique voulait écraser définitivement tout soulèvement jacobite. Mais ce qui est clair et un fait avéré, c'est que des milliers de Highlanders ont été expulsés, souvent de force, de leurs foyers et laissés sans ressources face aux éléments.

Photo : Ruines d'une maison du hameau de Boreraig à Strath Swordale sur l'île de Skye.

En effet, les fermiers des Clans des Highlands ne possédaient pas les terres sur lesquelles ils travaillaient et dont ils vivaient. Ces terres appartenaient aux Laird (ou Chef) du Clan et autres riches aristocrates. Il n’a donc pas été très difficile de les expulser et brûler leur maison pour s’assurer qu’ils ne reviennent pas.

Dans de nombreux cas, l'ensemble du système clanique a été détruit et cette vaste opération a été comparée à un nettoyage ethnique où la vie traditionnelle des Highlands qui existait depuis des centaines d'années a été détruite. Un épisode dévastateur pour les fermiers des Highlands, économiquement mais surtout émotionnellement.

Ceux qui ont été forcés de quitter leur terre se sont retrouvés soit dans les bidonvilles de Glasgow ou d’Edimbourg où ils n’ont trouvé que pauvreté, maladie et violence, soit dans des villages en bord de mer où, n’étant pas pêcheurs, ils ont eu du mal à survivre et, n’ayant plus rien à perdre, se sont finalement retrouvés sur un bateau à destination de l'Amérique du Nord (beaucoup ont également atterri en Australie et Nouvelle-Zélande). L'Amérique du Nord, en particulier le Canada, ne serait probablement pas la même sans cette émigration massive des Highlands. Ils y ont reconstruit leur mode de vie, nommant les villes et villages comme leurs lieux d’origine en Ecosse, apportant avec eux leur culture, leur langage, leurs spécialités culinaires, leurs coutumes... en repartant de zéro.

Il n'est pas étonnant qu'aujourd'hui, de nombreux visiteurs de ces pays lointains viennent en Ecosse pour retrouver leurs racines, découvrir le pays de leurs ancêtres, le comparer aux histoires de leurs grands-parents, parfois même faire des recherches généalogiques à la Register House qui détient les archives familiales nationales.

En Amérique on peut assister aux Highland Games ou participer à de grands rassemblements de Clans car l'identité écossaise est toujours très forte et très vivante, même après plusieurs générations.

Enjoy 😊

Cliquez sur le 💜 sur le site si cet article vous a plu. Merci 🥰