Je ne vous surprendrais pas si je vous dis qu'Edimbourg a l'étrange réputation d'être la capitale la plus hantée d'Europe !

Son château, construit en pierre au 12è siècle (en bois dès l'âge de bronze), compte de nombreux fantômes parmi lesquels le "ghostly piper", le fantôme d'un joueur de cornemuse dont on entend encore parfois, durant les sombres nuit d'hiver, le son de la cornemuse remonter à travers les pavés de l'Esplanade du château et qui descend lentement le long du Royal Mile.

Le "headless drummer", esprit d'un jeune soldat, joueur de tambour décapité, qui donne l'alarme des remparts du château quand un terrible malheur est sur le point de s'abattre sur la ville et ses habitants.

A l'intérieur du château, une Dame blanche a été vue maintes fois dans les appartements royaux et le Grand Hall au niveau de Crown Square, la cour au sommet du pic rocheux. Elle semble flotter, glisser au dessus du sol, parfois décrite grise, souvent blanche mais toujours montrant un certain port altier et traversant ce mur du Grand Hall vers Crown Square, systématiquement au même endroit.

Cette récurrence a mené à des recherches : sur de très anciens plans de l'époque où Jacques IV faisait rénover le Grand Hall (fin 15è siècle), apparaît exactement à l'endroit où elle semble traverser le mur, une porte qui avait été scellée lors de rénovations bien plus tardives. Après quelques travaux, cette porte a finalement été redécouverte, grâce à la Dame blanche du château !

Comme la Dame blanche a également été vue dans les appartements royaux, elle devait probablement, de son vivant, les fréquenter régulièrement. On en est arrivé à la conclusion qu'il s'agissait probablement de Marie de Guise, la mère de Mary Stuart, Reine des Ecossais.

En effet, sa mort ne fût pas de tout repos si on peut dire.. Sa fille Mary est encore en France lorsqu'elle meurt de "dropsy" (le corps se remplit d'eau) le 11 juin 1560 au château, à l'âge de 45 ans.

La situation en Ecosse est très chaotique, Marie est catholique et doit affronter l'opposition féroce des Lords écossais. La révolte des Covenantaires est soutenue et même attisée par Elizabeth I, les presbytériens sont maintenant majoritaires au parlement et appuyés par l'aristocratie écossaise et anglaise.

Vu cette situation explosive et entourée d'ennemis, personne n'a voulu prendre soin du corps de Marie de Guise après son décès, si bien qu'on l'a laissé pourrir pendant plus de 3 mois dans une pièce du château avant de renvoyer son corps en France pour y être finalement inhumée, à l'Abbaye Saint-Pierre-Les-Dames de Reims où son corps a enfin pu trouver le repos. Mais son âme est-elle vraiment en paix ?

Dans la foulée, dès Juillet les soldats Français venus à la rescousse ont été expulsés d'Ecosse et en Août le protestantisme a été déclaré religion d'Etat par le Parlement Ecossais. C'est dans cette atmosphère anti-catholique et anti-française qu'est arrivée sa fille, Marie Stuart, un an plus tard pour reprendre les rennes d'un royaume en ébullition.

On ne souligne pas assez la grandeur et l'importance de Marie de Guise qui a pourtant fait preuve durant toute sa vie en Ecosse, de la force d'une lionne, d'une intelligence politique et d'une finesse stratégique égalant celle des plus grands monarques mâles, bien qu'elle ait été plus longtemps Régente d'Ecosse en l'absence de sa fille qui a passé 13 ans en France, que Reine d'Ecosse auprès de son époux Jacques V.

C'est dans le film "Elizabeth" (Cate Blanchett) de Shekhar Kapur (1998) qu'elle apparaît en bonne place, incarnée par la fabuleuse Fanny Ardant.

Marie de Guise fait également une apparition furtive dans "Reign" mais on sait bien que cette série est plus fictionnelle qu'historique, tout à fait divertissante cependant.

Enjoy ! 😊