Le squelette d'un homme a été découvert par une équipe d'archéologues menés par Steven Birch dans la grotte de Rosemarkie le long de la cÎte de la péninsule de Black Isle. L'analyse des ossements et la reconstruction de son visage ont été réalisées en 2016 par le Centre d'Anatomie et d'Identification Humaine de l'Université de Dundee dirigé par le Professeur Sue Black.

Les scientifiques ont dĂ©terminĂ© par les nombreuses fractures au crĂąne que l'homme avait Ă©tĂ© tuĂ© avec une grande brutalitĂ©, son corps dĂ©posĂ© dans un coin de la grotte, ses jambes croisĂ©es et ses membres immobilisĂ©s sous de lourdes pierres. Le professeur Sue Black a dĂ©terminĂ© que les trois premiers impacts avaient brisĂ© les dents de l'homme et lui avait fracturĂ© la mĂąchoire gauche et l'arriĂšre de la tĂȘte. Le quatriĂšme impact Ă©tait destinĂ© Ă  mettre fin Ă  sa vie car la mĂȘme arme a transpercĂ© son crĂąne d'un cĂŽtĂ© Ă  l'autre alors qu'il gisait sur le sol. Le cinquiĂšme coup a Ă©tĂ© portĂ© au sommet du crĂąne. Cependant, il semble avoir Ă©tĂ© enterrĂ© avec soin. Une analyse au carbone 14 a permis de dĂ©terminer sa mort Ă  environ 600 aprĂšs JC, c'Ă©tait donc un Picte !

S'agit-il d'un rÚglement de compte, comme le résultat d'un duel entre deux individus ? Ou s'agit-il d'un grand guerrier tombé au combat puis enterré cérémonieusement par les siens ? On ne sait pas grand chose des coutumes pictes, leur culture étant essentiellement transmise oralement. Les seules informations connues viennent soit des Romains soit des pierres levées aux symboles encore mystérieux qui parsÚment l'Ecosse. On pourrait également imaginer le sacrifice d'un chef de tribu qui aurait soit failli à protéger son peuple d'un mal extérieur ou naturel, soit dans le but d'assurer un meilleur avenir aux siens...?

Malgré toutes ces informations incroyables que la science peut aujourd'hui fournir, le mystÚre persiste sur les raisons de tant de brutalité. Par chance, grùce au trÚs bon état de conservation du crùne et à l'équipe du Centre d'Anatomie et d'Identification Humaine de l'Université de Dundee, nous pouvons aujourd'hui mettre un visage sur ce Picte qui a vécu et est mort il y a 1400 ans !

Crédit photos © BBC - University of Dundee