En 1128, Hugues de Payens (c. 1070 - 24 mai 1136), premier Grand Maître des Templiers visite l'Écosse pour une campagne de recrutement. Hugues soutenait l'introduction des Templiers en Écosse.

À la suite de sa visite, le Roi David Ier d'Écosse accorde aux Templiers les terres de Balantrodoch (aujourd'hui Temple, Midlothian). Une commanderie y est construite et devient le siège de l'ordre en Ecosse. Une autre commanderie sera ensuite construite à Maryculter (Aberdeenshire) et des Maisons du Temple (fermes) à Falkirk, Glasgow et North Inch (au Nord de Perth).

Photos : Balantrodoch, Midlothian & Hugues de Payens avec le roi Baudoin II de Jérusalem

L'année 1296 marque le début de la première guerre d’indépendance de l’Ecosse, période qui selon certains historiens explique l'affaiblissement des templiers en Écosse et le peu d'hommes et de biens attestés au moment du procès de l’ordre du Temple en 1308.

En 1314, des chevaliers Templiers auraient aidé Robert de Bruce à remporter la bataille de Bannockburn contre les Anglais, mais leur présence au sein de cette bataille est controversée. En récompense Robert de Bruce les aurait protégés en les intégrant à un nouvel ordre secret.

L'hypothèse d'une participation des templiers à cette bataille figure dans un ouvrage dont les auteurs ne sont pas des historiens. Un professeur d'histoire démonte d'ailleurs cette hypothèse, qui aurait en partie nourri le roman Da Vinci Code et qui aurait été inventée par les francs-maçons d'Écosse en 1843. C'est également l'opinion des historiens médiévistes qui se sont penchés en 2010 sur ce sujet.

En Écosse, l'ordre du Pape Clément V de confisquer tous les biens des Templiers n'est pas totalement appliqué, en particulier après l'excommunication de Robert Ier d’Ecosse en 1318. Dès 1312, ils sont absous en Angleterre et en Écosse par Edouard II d’Angleterre et réconciliés dans l'Église.

Différentes thèses voient alors le jour sur le devenir des Templiers après 1312, car, ayant été absous en Écosse, ils auraient pu y fonder un nouvel ordre similaire à l'Ordre du Christ au Portugal. Mais aucun document (charte, acte, etc.) ne mentionne les Templiers à partir de cette date, ce qui permet aux historiens, comme L.D. Cooper, d'affirmer que les Templiers ont repris une vie conventuelle au sein d'établissements religieux.

Voilà une nouvelle idée de trip "sur les traces des Templiers en Ecosse" ! Enjoy 🤩