On célèbre aujourd'hui 11 juillet, l'anniversaire de la naissance en 1274 du plus fameux Roi des Ecossais, j'ai nommé Robert Ier The Bruce (ou De Bruce, De Brus, Bruce).

Le 23 Juin 1314 a eu lieu la célèbre bataille de Bannockburn qui a mis fin aux guerres d'indépendance de l'Ecosse face à l'Angleterre d'Edouard II.

Un fait de guerre ayant eu lieu juste avant la bataille est resté gravé dans l'histoire, superbement résumé ainsi par un historien de l'Université de Glasgow :

"Bruce and De Bohun were fighting for the croon, Bruce took his battle axe and knock De Bohun doon"

C'est en Scot, donc il faut lire "crown" pour "croon" et "down" pour "doon", De Bohun se prononce "de boon" et ça chante à mon oreille !! Si on traduit, ça donne "Bruce et De Bohun se battaient pour la couronne, Bruce a pris sa hache de guerre et abattu de Bohun".

Les deux armées Anglaise et Ecossaise se font face non loin de Stirling, sur une terrain traversé par la rivière Bannock, d'où Bannockburn (burn = rivière).

Un chevalier Anglais, Henry De Bohun, marchait devant ses troupes quand il aperçoit le Roi des Scots inspecter ses hommes au petit trot. Soudain De Bohun baisse sa lance et charge droit sur The Bruce.

Robert The Bruce, qui montait un petit cheval, aurait pu se protéger en passant derrière ses troupes mais au lieu de cela, il fait volte-face vers l'assaillant et au grand galop, brandissant sa hache de guerre, il fonce vers De Bohun.

Juste avant l'impact, The Bruce fait faire un écart à son cheval, évitant ainsi la lance de l'attaquant, puis fait volte-face, se hisse debout dans ses étriers et abat sa hache sur De Bohun avec une telle force qu'elle traverse son casque et le tue instantanément !!

Les deux armées, stupéfaites, sont restées silencieuses quelques instants suivis d'un grand cri de joie des soldats écossais saluant la bravoure de leur chef et monarque et ce très bon augure pour la bataille à venir.

Puis les Highlanders de l'armée de The Bruce lancent une charge hurlante et provocatrice vers la cavalerie anglaise toujours en rang. Les chevaux du Comte de Gloucester et de nombreux autres chevaliers se lancent alors au grand galop en direction de l'assaillant et tombent les uns après les autres dans des fosses dissimulées sous la végétation et hérissées de piques. Le Comte a été sauvé mais le reste de la cavalerie anglaise a fuit le champs de bataille, une véritable déroute !

Reconstitution numérique du visage de Robert The Bruce à partir de son crâne.

Cet épisode, entre autres, a fait de Robert de Bruce un véritable héro de l'histoire Ecossaise. Ce face à face impromptu au tout début de la bataille a signé la victoire écossaise non seulement sur le champ de bataille mais aussi et surtout pour l'indépendance du pays face à son voisin Anglais.