C’est quoi Y’a des couleurs? C’est une phrase qu’une amie et moi on disait souvent à l’université. Chaque fois qu’on voyait quelque chose de coloré ou d’éclaté qui nous plaisait, on disait « Y’a des couleurs!! XD ». Je me rappelle même plus comment ça a commencé!

Pour moi, Y’a des couleurs, c’est une attitude envers la vie, c’est choisir de voir et d’apprécier les couleurs qui m’entourent. Au propre comme au figuré. Quand j’ai décidé de donner plus de place à l’art dans ma vie, ma façon de voir les choses a vite changé. Je me suis mise à voir toutes les nuances de couleurs dans un nuage, je remarquais des détails que je n’aurais pas vus avant dans un visage. Ça a remis le présent dans ma face et ça m’a ouvert les yeux sur ce qu’il y a de beau dedans.

Y’a des couleurs, c’est le brin – ou le gros bouquet! – de folie qui m’habite, et qui nous habite probablement tous. C’est l’enfant en nous à qui on devrait donner plus souvent la parole. Parce qu’il a raison plus souvent qu’on pense.

Mais c’est pas seulement les couleurs vibrantes auxquelles on pense quand on s’imagine une personne « colorée ». C’est aussi le gris, le noir, tout ce qu’il y a de plus sombre dans le spectre des couleurs et de la vie. Je suis une personne qui ressent intensément les choses, bonnes comme moins bonnes, et c’est ce qui fait la beauté de ma vie : l’étendue de sa palette.

Ce que je veux partager avec mon art, c’est la beauté comme à travers les yeux d’un enfant : dans les petites choses, dans les visages, dans toute l’étendue possible des couleurs, dans la découverte. C’est aussi la beauté là où on n’a pas l’habitude la voir, la beauté dans son sens large et inclusif, celle qui se nourrit de la différence et des épreuves. Parce que plus il y a de couleurs, plus c’est beau!