Je m’appelle Véronique et je suis une artiste autodidacte nouvellement assumée. Je dessine, je peins à l’aquarelle et j’explore de nouveaux médiums, j’aime toujours en apprendre plus et repousser les limites de mes compétences. Je m’intéresse particulièrement aux visages, à l’humanité qui unit chacun d’entre nous et qui s’immisce dans chacun de nos traits. Je me concentre sur le portrait, mais je suis une grande curieuse et j’aime observer tout ce qui m’entoure, le grandiose comme le banal, et j’explore différents sujets dans ma pratique artistique.

Je rêve grand et quand je sens que je m’embourbe dans un quotidien pas trop à mon image, j’aime faire des gestes d’éclat pour me rapprocher de mes rêves. C’est ce que j’ai fait en décembre 2020, quand j’ai décidé de quitter mon emploi pour me consacrer à temps plein à la pratique de l’art.

Et c’était un gros saut, parce que j’avais délaissé l’art pendant longtemps avant que la pandémie ne me rappelle ma passion créative. J’ai repris sérieusement le dessin à l’été 2020 après plusieurs années de petits gribouillages on-and-off. Plus souvent off. Et je me suis mise à l’aquarelle. L’art me fait beaucoup de bien et va tellement de soi dans ma vie que je me suis promis de lui tailler une place de choix dans mon quotidien. Et ça m’a menée à faire un virage professionnel à 180 degrés.

Il faut dire que je me suis beaucoup cherchée professionnellement. J’ai fait des études en communication, travaillé dans des médias, je suis retournée faire des études en développement de carrière, puis j’ai travaillé en intervention communautaire. Mais je ne me sentais jamais vraiment à ma place, il manquait toujours quelque chose, sans  que j’arrive à mettre le doigt dessus. Et l’année dernière, c’est devenu une évidence : c’est parce que je suis une artiste.

Alors me voilà, avec ma certitude d’avoir finalement trouvé ma place, même si le syndrome de l’imposteur vient me titiller de temps en temps. Je suis une artiste en développement, j’explore et j’apprends.

Merci d’être là, de me lire et de m’encourager!